Troisième section

publié le 29 avril 2008 (modifié le 7 mai 2008)

 

La 3ème section du Téléphérique des Glaciers

Installation d'une poulie de renvoi
Installation d’une poulie de renvoi
(droits réservés)
Plateau de service (radeau des cimes)
Plateau de service (radeau des cimes)
(droits réservés)

 

Spectaculaire construction du pylône de l'Arête
Spectaculaire construction du pylône de l’Arête
(droits réservés)

Le téléphérique du Col du Midi - 1 Tirage d’une ficelle vers le col

Les travaux de la troisième section vers le Col du Midi sont repris en 1939 et seront poursuivis jusque et y compris pendant la guerre 39/45.

En 1940, un câble provisoire qualifié de « ficelle » est tirée vers le col, il devra être remis en place à l’été 1941 suite à la rupture de l’ancrage amont à la fin de 1940.

C’est ce câble qui assurera le rôle de « câble de service » sur lequel transitera un plateau de service, qui sera alors qualifié de « radeau des cimes » par Roger Frison-Roche lorsqu’il évoque cet épisode.

Cette ligne de service permettra :

  • l’édification du pylône de l’Arête ainsi que la gare d’arrivée au Col du Midi ;
  • la construction du « Refuge Simond », pour et par les ouvriers du chantier ;
  • la construction du laboratoire d’études des rayonnements cosmiques (une nouvelle particule le « Kraon » y sera mise en évidence).

À partir de 1942, le chantier du col accueillait des réfractaires du S.T.O. et des maquisards, qui pouvaient s’installer dans le refuge Simond.