ACTUALITÉ
 

Un défi de 2015 à 2021 : le chantier du RER A

publié le 23 juillet 2016 (modifié le 29 juillet 2016)

Cet été, la RATP engage la 2e étape de son programme de renouvellement des voies du RER A. Ce programme nécessite d’interrompre le trafic pendant 4 semaines, du samedi 23 juillet au dimanche 21 août inclus, entre La Défense et Nation. Ainsi, La Défense et Nation deviendront des terminus provisoires

Les voies de la ligne A du RER, exploitées depuis plus de 40 ans, sont particulièrement sollicitées, puisqu’elles transportent aujourd’hui plus de 300 millions de voyageurs par an (20% d’augmentation du trafic lors de ces 10 dernières années). En raison de leur âge, les traverses et le ballast (lit de pierre concassée qui supporte la voie) nécessitent une maintenance de plus en plus fréquente.

D’ici 2021, le chantier de renouvellement permettra le remplacement intégral de 24 kilomètres de voie ballastée, entièrement sous tunnel et de 27 systèmes d’aiguillages et de croisements. Les travaux ont un coût total estimé à 100 millions d’euros. L’enjeu est de taille : depuis 2015 et jusqu’en 2018, une partie du RER A sera fermée pendant quatre semaines chaque été. Puis de 2019 à 2021, les travaux estivaux auront lieu uniquement la nuit (22h30-5h00).

Ces travaux se déroulent en cinq étapes :

  • 1- Dépose des rails et des traverses des anciennes voies
  • 2- Retrait du vieux ballast sur toute son épaisseur (environ 80 cm). En maintenance classique, seule une couche supérieure de 25 cm est retirée. Cette opération permet d’effectuer des travaux d’assainissement (drainage) et de diminution du bruit (pose de tapis anti-vibratiles dans les zones sensibles).
  • 3- Mise en place du ballast neuf.
  • 4- Pose de la voie neuve.
  • 5- Stabilisation et ajustement de la voie pour permettre son utilisation à vitesse commerciale.

Pour en savoir plus :

Sur le site de la RATP :

Sur Planète-TP : Actualités du 31 juillet 2015

Sur batiactu : diaporama