ACTUALITÉ
 

Un grand projet hydroélectrique dans les Alpes suisses

publié le 9 novembre 2015 (modifié le 10 novembre 2015)

Ce chantier est un véritable défi en milieu alpin : plus de 400 ouvriers, près de 10 ans de chantier sous terre et à grande altitude, 17 km de galeries creusées 1,8 million de m3 de roche escavés ...

Le projet Nant de Drance consiste à construire une centrale de pompage-turbinage dans une caverne située entre les deux lacs de retenue existants d’Emosson et de Vieux-Emosson en Valais. Avec une puissance installée totale de 900 MW, la centrale de Nant de Drance produira environ 2,5 milliards de kWh d’énergie de pointe par an. Cette nouvelle station, une des plus puissantes d’Europe, sera mise en service par étape dès 2018. La construction, la mise en service et l’exploitation de l’usine de pompage-turbinage sont assurées par la société Nant de Drance SA, dont les partenaires sont Alpiq (39%), les CFF (36%), IWB (15%) et FMV (10%).

csm_Infographie_480x308_cle0c5123.jpg
csm_Infographie_480x308_cle0c5123.jpg
© Nant de Drance

La centrale de pompage-turbinage de Nant de Drance utilise la différence de niveau entre deux lacs de retenue existants pour produire et stocker de l’énergie. Lorsque les besoins en électricité sont importants, l’eau stockée dans le lac du Vieux-Emosson chute vers la centrale souterraine via deux puits verticaux de 425 m de haut. Elle y est turbinée pour produire de l’électricité puis est déversée dans le lac d’Emosson. A l’inverse, lorsque les besoins en électricité sont moindres, l’eau du lac d’Emosson est pompée vers le lac du Vieux-Emosson. La centrale de Nant de Drance permet ainsi de stocker l’électricité lorsque celle-ci est excédentaire sur le réseau.

NdD_Section_480x342_cle0bcf5c.jpg
NdD_Section_480x342_cle0bcf5c.jpg
 

Ce projet c’est aussi entre autres :

  • la réalisation de l’un des plus grands ouvrages souterrains d’Europe. Avec ses dimensions imposantes (194 m de long, 32 m de large et 52 m de haut), il s’agit de la "caverne" des machines. Pour y accéder, un tunnel long de 5,6 kilomètres a été creusé. L’excavation de la "caverne" des machines a débuté en septembre 2011, se terminant en mars 2014. Les préparatifs pour accueillir les six groupes de pompages-turbinages ont aussitôt démarré.
  • Au total, 1 800 000 m³ de matériaux pesant près de 2 500 000 tonnes ont été excavés à l’explosif et transportés jusqu’à un dépôt.
  • Pour doubler sa capacité, le barrage de Vieux Emosson a été surélevé de 20 m. Les travaux ont nécessité la démolition d’une partie supérieure de la construction d’origine. Cette surélévation permet d’accroitre la flexibilité de la future centrale.

Pour en savoir plus :

Actualité :

  • Le 20 juillet 2016, le Tour de France passera par le chantier de Nant de Drance (barrage de Finhaut-Emosson). Les coureurs grimperont à 2000 mètres d’altitude et repartiront dans leurs bus d’équipes par une impressionnante galerie de 7 kilomètres creusée sous le lac d’Emosson. Ce sera l’occasion de donner une visibilité mondiale au projet emblématique de réalisation d’une centrale de pompage-turbinage.
  • En 2014, le projet Nant de Drance a reçu le International Tunnelling & Underground Space Awards dans la catégorie Grands Projets.