Vannes et robinets

publié le 28 septembre 2007 (modifié le 8 octobre 2007)

 

Un robinet à jet creux en action
Un robinet à jet creux en action
(DR. Coyne & Bellier)

Les vannes constituent un très bel exemple de structures métalliques, ayant bénéficié des nombreux progrès réalisés dans ce domaine ces dernières années. Le fait qu’elles soient mobiles et qu’il faille en assurer l’étanchéité rajoute à leur complexité.

On en distingue différents types, dont les plus anciennes sont les vannes wagons, montées sur des chemins de roulement.
Les vannes secteurs se retrouvent sur les évacuateurs de crue, mais aussi sur les barrages en rivière en raison de la faible hauteur de chute. Ces dernières peuvent atteindre des dimensions considérables. Les vannes secteurs sous pression, quant à elles, commandent les évacuateurs de fond ou de demi-fond.

Un autre types de vannes est utilisé sur les rivières relativement peu profondes et sert à les canaliser : les vannes-volets pivotantes et les vannes-toit.

Les robinets , pour leur part, sont des organes placés aux extrémités des conduites, et permettent de régler leur débit. En amont peuvent aussi être employées des vannes-papillon servant à fermer la conduite.

Les robinets actuels possèdent des tailles très importantes.