Vibration

publié le 28 octobre 2007 (modifié le 28 décembre 2007)

 

La vibration est indispensable pour obtenir des bétons présentant de bonnes caractéristiques mécaniques et physiques et une bonne compacité.

Mise en place à l'aide d'une aiguille vibrante
Mise en place à l’aide d’une aiguille vibrante
(Droits réservés)

LE RÔLE DE LA VIBRATION

La vibration appliquée au béton frais permet de favoriser l’arrangement des grains constituants le béton (les grains s’imbriquent les uns dans les autres et laissent le moins de vide possible).
Sous l’effet de la vibration, le béton est comparable à une sorte de liquide visqueux, ce qui permet une meilleure mise en place dans les coffrages, un parfait enrobage des armatures et de garantir une compacité optimale.
Les effets de la vibration sur le béton frais se traduisent pour le béton durci par des caractéristiques améliorées : porosité réduite, meilleure homogénéité, retrait diminué et enrobage plus efficace des armatures.
Seul un béton très compact possède de bonnes caractéristiques de résistance.

LES MATÉRIELS DE VIBRATION

Deux catégories principales :

  • les vibrateurs internes, qui agissent directement sur le béton par pervibration, aussi appelés aiguilles vibrantes, ils sont constitués par un tube métallique dans lequel la rotation d’une masse excentrée provoque la vibration.
  • les vibrateurs externes, qui agissent sur le béton par l’intermédiaire d’un coffrage ou d’une poutre.

LES RÈGLES DE LA VIBRATION

Le temps de vibration nécessaire est lié aux caractéristiques du béton, au volume à vibrer et à la densité de ferraillage. De manière empirique, on peut dire qu’il faut arrêter la vibration quand le béton cesse de se tasser, le dégagement de bulles d’air s’arrête où la surface se couvre d’une mince couche de laitance.

le temps de vibration varie en général de trente secondes à deux minutes.

Pour en savoir plus

Sur le site de l’École Française du Béton (EFB), une présentation sur la vibration est en ligne dans la rubrique ressources.


Télécharger :