Vibreurs

publié le 8 octobre 2007 (modifié le 28 décembre 2007)

 

La vibration permet de répartir le béton de façon plus homogène...
La vibration permet de répartir le béton de façon plus homogène...
(droits réservés)
... et de le rendre ainsi plus résistant
... et de le rendre ainsi plus résistant
(droits réservés)

 

Les vibreurs sont utilisés pour le coulage du béton dans un coffrage, pour chasser les bulles d’air piégées dans le mélange et qui le fragilisent. La vibration permet de les faire remonter en surface et de rendre ainsi le béton plus compact et plus durable.

La vibration peut être transmise de deux manières :

  • par vibration interne, consistant à plonger une aiguille vibrante dans le béton ;
  • par vibration externe, le vibreur étant alors fixé à l’extérieur du coffrage. Cette technique est utilisée notamment en phase de préfabrication, et lorsque la forme ou l’épaisseur de l’ouvrage ne permet pas l’utilisation d’une aiguille vibrante.

La vibration aide également à répartir le béton dans le coffrage de façon plus homogène. En effet, elle permet d’éviter la ségrégation du mélange, c’est-à-dire la séparation des éléments (ciment, graviers, additifs...) qui le constituent. Il sera ainsi plus compact, ce qui augmente sa résistance et sa durabilité.

La manipulation d’un vibreur requiert un véritable savoir-faire de la part de l’ouvrier qui s’en charge : il doit prêter attention à la fois à la fréquence de vibration, à sa durée, à la distance entre les points de vibration, à l’épaisseur du béton... Un béton mal vibré perdra beaucoup de sa qualité. L’expérience permet notamment de s’arrêter au bon moment, quand une laitance apparaît à la surface du matériau et que le son du vibreur n’est plus le même.

Pour en savoir plus

Sur le site de l’École Française du Béton (EFB), une présentation sur la vibration est en ligne dans la rubrique ressources.