Vrac solide

publié le 17 octobre 2007 (modifié le 25 juin 2008)

 

Postes pour marchandises solides transportées en vrac
Postes pour marchandises solides transportées en vrac
(droits réservés)

Cargaisons solides en vrac

Les marchandises solides transportées en vrac sont : des charbons, des minerais, des engrais et autres produits chimiques, des céréales... Les navires utilisés pour ce genre de transport sont appelés "vraquiers".

Le poste d’opération des navires comporte :

  • un ouvrage permettant d’accoster et d’amarrer le navire ;
  • des engins de manutention, se déplaçant sur le quai parallèlement au navire équipés :
    • pour décharger les navires : de bennes preneuses, d’élévateurs verticaux continus à godets ou à chaine-redler ou de dispositifs d’aspiration.
    • pour charger les navires : de systèmes gravitaires Le déplacement des marchandises à terre est fait au moyen de bandes transporteuses.

Le stockage est fait en plein air pour les charbons et minerais, la mise sur le stock utilisant des engins mobiles " jeteurs " à bande transporteuse qui permettent de répartir la marchandise sur le parc.
Les produits qui ne peuvent être exposés à l’air ou à l’eau sont stockés dans des hangars ou des silos verticaux où des moyens mécaniques (bandes transporteuses) permettent d’effectuer les manutentions depuis, ou sur, les véhicules du pré et post acheminement terrestre.

La longueur d’un poste charbonnier ou minéralier, capable de recevoir des navires de 200 000 tonnes de port en lourd est de l’ordre de 300m, sa largeur d’au moins 200m ; la hauteur du quai permettant l’accueil des navires d’une quinzaine de mètres de tirant d’eau doit, suivant l’amplitude de la marée, atteindre ou dépasser la vingtaine de mètres. Équipé de 2 portiques avec des bennes de 20m³, capables d’un rendement d’au moins 2000 tonnes/heure, un poste correctement utilisé a une activité d’environ 6 millions de tonnes/an.

Un poste céréalier équipé de 2 appareils de déchargement de 200 tonnes / heure peut assurer normalement un trafic supérieur à 1 million de tonnes/an.

En savoir plus


Télécharger :