Planete TP

Contournement de Valenciennes

publié le 6 juin 2020

Ce contournement est composé de plusieurs tronçons aux caractéristiques très différentes :

  • A l’Ouest et au Sud, les autoroutes A23 et A2 assurent un grand contournement qui dévie le trafic de transit. Ces deux voies rapides présentent cependant des signes de saturation, faute d’aménagements de capacité (élargissement à 2x3 voies).
  • A l’Est, les D70 et D75NE, bien que de conception récente, prennent la forme de petites routes départementales avec de très nombreux carrefours à niveau.
  • Au Nord, le bouclage de la rocade est actuellement en travaux, ce qui devrait contribuer à fluidifier la circulation dans l’agglomération. Le maillon manquant reliera à terme les D70 et D75 (A23) sous la forme d’un boulevard urbain. Bien que cet ouvrage récupère des emprises préservées depuis des décennies et présente des caractéristiques réduites (une seule chaussée et des croisements à niveau peu judicieux), son coût devrait dépasser les 100 millions d’euros. Il est mis en service par étapes à partir de 2019.

Les travaux du contournement de Valenciennes se poursuivent avec le tronçon Nord. Le groupement, composé majoritairement de filiales du groupe NGE, a redémarré les travaux avec toutes les mesures de précaution sanitaire nécessaires. Ce marché va mobiliser durant deux ans les équipes de Guintoli, mandataire, pour les terrassements, NGE GC pour le génie civil, NGE Fondations pour les fondations profondes et l’amélioration des sols, Siorat pour les bétons bitumineux de chaussées, EHTP pour les réseaux humides et Agilis pour les assainissements de surface et équipements de la route. Dans ce nouveau tronçon 4 ouvrages d’art sont prévus et comprennent la réalisation d’un bowstring de 76 m de long, d’un ouvrage d’art bipoutre et d’une passerelle piétonne.

Vidéo : © La Voix du Nord

Pour en savoir plus :