Planete TP

Contrôles de réalisation

publié le 18 novembre 2007

Ces contrôles ne se cumulent pas tous. Ils s’appliquent selon les types de pieux. Nous ne donnons ici que les contrôles les plus courants et indispensables.

Contrôle de la profondeur
Attention tous les mètres ne sont pas étalonnés aux Poids et Mesures !

Contrôle de la qualité de la boue (Viscosité en particulier)
Si la boue est trop épaisse le bétonnage risque de se passer dans de mauvaises conditions. Si elle est trop légère, il y a risque d’éboulement dans le forage, en particulier si la nappe phréatique est haute ou près du niveau de la plateforme de travail. Il faut vérifier également qu’elle n’est pas polluée par des produits chimiques qui peuvent polluer le sol des fondations.
Il faut également vérifier que la teneur en sable est faible avant de bétonner sous peine d’avoir des emballements de matériaux dans le béton du pieu.

Contrôle de la géologie attendue et surtout de la qualité du sol de l’ancrage.
Le niveau de la nappe est essentiel pour la bonne réalisation des pieux. Une nappe artésienne serait catastrophique pour le béton. (Cela peut vite arriver quand pour faire des économies on descend trop le niveau de travail par un pré-terrassement).

Contrôle de la bonne qualité du bétonnage (qualité de la boue, teneur en sable).

Contrôle du bon centrage des armatures
Avant le bétonnage, on descend la cage d’armature dans le forage et il faut mettre des cales pour que celle-ci soit bien centrée dans l’axe du pieu sous peine d’avoir des moments parasites plus tard.

Contrôle de la qualité du béton
Vérifier en cours de bétonnage que le retardateur et le plastifiant sont bien présents.
Prise d’échantillons pour vérifier sa résistance à 7 jours ou à 28 jours.
A la fin du bétonnage en tête du pieu, particulièrement pour les bétonnages à la colonne sous la boue, vérifier que le béton en supplément qui sort du forage est de bonne qualité.

Contrôle du volume du béton coulé pour les fondations moulées dans le sol
En effet, il faut vérifier le volume du béton à chaque niveau c’est-à-dire que le béton monte normalement et qu’il ne disparaît pas dans une caverne ou autre karst.

Les enregistrements électroniques
Aujourd’hui de plus en plus de machines sont capables de prendre les mesures essentielles (profondeur du pieu, pression du béton, vitesse de remontée de l’outil, etc.) et de les retranscrire dans un rapport disponible en temps réel pour le maître d’œuvre et ses contrôleurs.

L’enregistrement ci-dessous (SBPieux) : Il est réalisé pendant toute l’exécution du pieu. Il montre la vitesse d’avancement et le couple du moteur de rotation pendant le forage et la pression de béton et le profil du pieu pendant le bétonnage.

Enregistrement des paramètres de forage
Enregistrement des paramètres de forage
(SBpieux - Droits réservés)